Tsundoku #3

Enfin en vacances ! En fait, cela doit faire bien 3 ans que je n’ai pas eu de vacances « officielles » ! Bien sûr je suis partie en long weekends, j’ai eu des périodes où je ne travaillais pas, mais bon, le chômage toussa… Du coup je vais blinder ma valise de bouquins, ainsi que ma liseuse ! (ma mission étant de trouver des livres numériques qui m’intéressent à prix réduit hors libres de droits : BON COURAGE !)

Je ne sais pas encore si je vais ralentir le rythme sur le mois d’août. J’ai plus de temps mais je serai en vadrouille. On verra bien, ce sera un peu la surprise ! En attendant, je ne loupe pas notre rendez-vous mensuel, le fameux tsundoku ! Voici ma sélection estivale !

 

1. Le lièvre de Vatanen, d’Arto Paasilinna, Denoël, 1989 / Gallimard Folio pour le poche (1975 pour l’édition originale) : un classique de la littérature scandinave (finnoise pour être plus précise), que j’aime beaucoup. L’histoire d’un journaliste qui du jour au lendemain quitte tout après avoir renversé un lièvre avec sa voiture. Un lien particulier va se nouer entre l’animal et l’homme qui va connaître un véritable retour à la nature. J’aime beaucoup le nature writing, et je suis curieuse de voir si ce roman culte est dans cette veine. J’espère avoir enfin le temps de le lire cet été, car on m’en a dit beaucoup de bien (en revanche, ce n’est pas le cas du film sorti en 2006 haha !)

 

2. Dernière nuit à Twisted River, de John Irving, Editions du Seuil, 2011 (2009 pour l’édition originale) : je n’ai encore jamais lu Irving. Je sais, c’est mal. Ma meilleure amie me l’avait conseillé et avant même que je prenne le temps de me pencher dessus, hop, il apparaissait comme par magie dans ma pile de livres d’anniversaire (merci merci !). Ce roman raconte la fuite d’un homme et son fils, installés dans une région de bûcherons, suite à la mort de la maîtresse du premier. Une course poursuite dans l’Amérique des années 50, entre nature sauvage et urbanité fracassante.

 

3.Présentation des Haïdoucs, de Panaït Istrati, L’échappée, 2014 (1925 pour l’édition originale) : j’ai découvert tout récemment Panaït Istrati, un célèbre auteur roumain, sur une table de la librairie Terre des Livres. Certaines de mes collègues de formation connaissaient bien son oeuvre et me l’ont vivement conseillée, notamment Présentation des Haïdoucs. Les haïdoucs sont des brigands dans la culture traditionnelle roumaine, et ce recueil de nouvelles, de fables, racontent le parcours de chacun d’entre eux. Les Mille et une nuits version transylvanienne !

 

4. L’homme qui savait la langue des serpents, d’Andrus Kivirähk, Le Tripode, 2013 (2007 pour l’édition originale) : Ce livre me semble aussi passionnant qu’il est beau à l’extérieur ! Pour continuer dans la foulée de Panaït Istrati, qui nous propose des contes, voici un beau livre estonien qui réinvente les sagas nordiques et scandinaves. L’histoire d’un garçon et d’un peuple qui savent encore parler la langue ancestrale des serpents, un quotidien où la magie est partie prenante, où les animaux vivent parmi les humains, équilibre fragile menacé par la guerre et la soif de conquête des hommes, dans une Estonie médiévale imaginaire. Un beau roman que j’ai hâte de découvrir !

 

5. Walden ou la vie dans les bois, Henry David Thoreau, L’Imaginaire Gallimard, 1990 (1854 pour l’édition originale) : Henry D. Thoreau est la référence historique en terme de nature writing. Son livre le plus célèbre, Walden, est une suite de réflexions sur le retour à la nature, une vie simple mené en marge de la société moderne, la résistance de l’individu face à cette même société. Thoreau est également très connu pour ses écrits protestataires tels que La Désobéissance civile. Abolitionniste, résistant pacifiste et non violent, cet auteur a influencé beaucoup de grands auteurs et d’hommes politiques (comme Martin Luther King). Il me tarde de lire son chef-d’oeuvre !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Et moi je pars en vacances, pour quelques lectures les pieds dans l’eau !

A très vite !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s