Rentrée littéraire #1

Hello hello ! Enfin me revoilà, après plus d’un mois d’absence ! Je n’avais plus trop la tête au blog cet été, même si vous avez pu me retrouver un peu sur Facebook et Instagram ! Mais je vais essayer de me faire pardonner avec une série d’articles sur la rentrée littéraire. Et oui qui dit septembre dit plein plein plein de nouveautés en librairie. Et j’ai commencé à dégoter quelques pépites ! Ce n’est pas chose aisée que de se plonger dans cette période spéciale pour les libraires, puisque 560 romans sont prévus pour cette édition 2016.

D’habitude je ne sais plus trop où donner de la tête, mais cette année j’ai réussi à cibler des romans qui me plaisent bien pour le moment. Je vous en fais une petite présentation en quelques articles !

 

CVT_Continuer_4276

 

Un des premiers livres de la rentrée littéraire que j’ai eu entre les mains. Sibylle est dans une impasse. Un divorce douloureux, un fils adolescent qui se radicalise à l’extrême-droite, sa vie part à vau-l’eau. Elle va puiser dans ses dernières forces pour mettre en place une « opération de sauvetage » de cet enfant qu’elle ne comprend plus. S’ensuit un périple au Kirghizistan à dos de cheval, la passion pour l’équitation étant la dernière chose relient ces deux personnes du même sang. Continuer de Laurent Mauvignier est de ces romans dans lesquels il est facile de se projeter. Sans sentimentalisme, Laurent Mauvignier réussit à nous toucher grâce à une histoire intime qui va rejoindre l’actualité. Malgré une explication un peu simpliste de ce qui peut induire la radicalisation raciste d’un individu, et une lourdeur amenée par le passé tarabiscoté de la mère (pas nécessaire à mon avis pour légitimer tous les questionnements de celle-ci), le récit touche au cœur, et ne choisit pas une porte de sortie évidente, la fin n’étant pas un happy ending, mais laissant entrevoir une issue, une éclaircie, ce que j’apprécie beaucoup ! Un beau roman sur les relations parent/enfant, et le rapport à l’autre et à son identité.

Continuer

Laurent Mauvignier

Editions de Minuit

Sortie le 01 septembre 2016

 

La bande-son :

 

california-girls-simon-liberati-grasset-e1471382901734

 

Je viens de finir California Girls de Simon Liberati et j’ai pris une grosse claque. Avec ce roman nous voici embarqués en immersion dans la Manson Family, la communauté de hippies dégénérés de Charles Manson. L’intégralité du roman se passe entre le 8 et le 10 août 1969, et revient sur les événements atroces qui ont eu lieu à ce moment : l’assassinat de Sharon Tate (alors épouse enceinte de 8 mois du réalisateur Roman Polanski) et de ses amis dans sa demeure de Los Angeles, ainsi que du couple LaBianca, par des jeunes femmes (et un jeune homme) sous la coupe de Manson.  Ranch poussiéreux en plein désert, ambiance malsaine, délire suprématiste et apocalyptique, drogues dures et sexualité débridée : on nage en plein cauchemar. Et c’est ce cauchemar qui, survenu la même année que l’épisode d’Altamont, mettra en partie fin à l’utopie hippie. Au départ j’y allais un peu à reculons, j’avais peur d’un traitement un peu glamour/paillettes de cet épisode sordide de l’histoire américaine, mais Liberati réussit à éviter cet aspect voyeuriste grâce à une connaissance des faits très approfondie. Tout est précis, documenté, et du coup on ne peut plus réel. Et on se prend à s’interroger avec l’auteur sur les racines du Mal, et comment celui-ci peut coloniser les plus innocents et naïfs d’entre nous (en apparence). Attention, âmes sensibles s’abstenir !

California Girls

Simon Liberati

Editions Grasset

Sortie le 25 août 2016

 

La bande-son :

 

 

A très vite pour un nouvel article rentrée littéraire !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s