Rentrée littéraire #3

Hello hello ! Après 1 mois d’attente, je me mets enfin au clavier pour finir cette micro sélection spéciale Rentrée littéraire. Et pour ce troisième et dernier volet, un article sur 2 bandes-dessinées qui m’ont beaucoup plu en ces mois de septembre et octobre.

ANNIV DE KIM JON IL - C1C4.indd

On connaissait les dessins de Mélanie Allag pour ses oeuvres jeunesse. Dans L’anniversaire de Kim Jong-il, avec au scénario Aurélien Ducoudray, elle laisse son trait se durcir et s’emparer d’un sujet délicat et ô combien intéressant : la dictature en Corée du Nord. A travers les yeux d’un petit garçon les deux auteurs explorent ce pays cloisonné et replié sur lui-même. De la belle idéologie matraquée à coup de propagande colorée, on passe aux camps de prisonniers, et à l’exil. Dans ce monde fermé, pas d’individualité. Tout tend à célébrer le père du pays. Jun Sang a cependant un petit plaisir : son anniversaire tombe le même jour que celui de Kim Jong-Il, une manière de se démarquer, du moins dans sa tête. Enfant naïf tout dévoué à son pays, il découvrira les mensonges d’un régime qui réprime tout rêve et tout espoir. Une pépite, gros coup de coeur de cette fin d’année !

L’anniversaire de Kim Jong-Il

Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag

Editions Delcourt

Sortie le 24 août 2016

51pmrdkjy4l

Dans un tout autre style, il est urgent de lire Patience, la dernière mouture de l’auteur américain culte Daniel Clowes. Ghost World c’était lui. Loin des désillusions adolescentes, Clowes explore ici un style très différent, la science-fiction. Mais comme à son habitude, le genre est là pour servir une réflexion sur l’esprit humain. Jack Barlow est bientôt papa. Il aime d’un amour fou son épouse, Patience, et essaie tant bien que mal de joindre les deux bouts pour la rendre heureuse, la jeune femme étant fragile et secrète. Mais l’horreur fait irruption dans leur histoire, sous la forme du meurtre de Patience. Jack va alors vouer sa vie à traquer l’assassin…quitte à remonter le temps et à voyager dans le passé. Malgré une trame délicate à suivre (les voyages dans le temps entraînent toujours des micmacs impossibles), cette quête d’un homme désespéré hanté par les fantômes du passé (plutôt ceux de sa femme que les siens à vrai dire) et qui va s’improviser ange gardien, est d’une force imparable. Les couleurs sont vives et vibrantes, les yeux des personnages très expressifs. On avait bien fait de patienter (haha) pour cette BD tant attendue, Daniel Clowes nous livre un chef-d’oeuvre.

Patience

Daniel Clowes

Editions Cornelius

Sortie le 3 octobre 2016

 

Pas très inspirée aujourd’hui pour trouver une bande-son pour chaque livre, donc je partage cette découverte récente :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s